Radio Karna
    www.galid.com

    Le Karnaval Humanitaire

    La génèse!

    Le Karnaval Humanitaire, en fêtant son 21ème anniversaire lors de l'édition précédente, a su démontrer son aptitude à traverser le temps et à se renouveler d'année en année. En effet, l'association est née en 1992 à l’initiative d’une association de l’INSA de Lyon nommée ACADI. L’idée fondatrice était d’organiser un évènement mêlant solidarité, festivités et divertissement, afin de toucher un large public. La manifestation s’appuyait alors sur un fort dynamisme étudiant (toujours omniprésent) ayant pour but d’associer les festivités traditionnelles précédant le Carême à une action de solidarité.

    Ces idées furent concrétisées par :

    • Des dons de nourriture lors de récoltes de denrées alimentaires sur l’agglomération lyonnaise.
    • Un don d’argent grâce à une soirée étudiante (spectacles et koncerts).
    • Un don “ symbolique ” du coeur, expression colorée et joyeuse d’un élan de solidarité, à travers un défilé déguisé mêlant étudiants et écoliers dans les rues de Villeurbanne.
    • Des konférences qui permettent de rencontrer d’autres associations humanitaires, de confronter ses idées, de prendre conscience des graves problèmes qui nous entourent et bien entendu de sensibiliser un public grandissant.

    La naissance du chapiteau

    En 1996, afin de donner une structure adéquate à une manifestation qui touchait un public de plus en plus important, l’association loi 1901 Karnaval a été créée. Au fil des saisons l’événement et les dons ont pris de l’ampleur. La 10ème édition marqua un net changement avec plus de 5 000 personnes touchées par la manifestation. Il fut alors décidé, pour rassembler les acteurs et tous les gens intéressés par cette manifestation, de désormais se réunir dans un lieu fédérateur : un chapiteau. Cette grande fête solidaire, se déroulant maintenant sur toute une semaine, est devenu l'un des événements incontournables de la fin de l’hiver lyonnais. Le renouvellement systématique des membres du bureau et l'arrivée régulière de nouveaux membres permettent encore d'intensifier et d'améliorer les prestations proposées au public.


    Le programme « Eau pour tous »

    Au cours des quinze premières années, le Karnaval a donné plus de 37 000 euros à diverses associations bénéficiaires, ainsi que 65 tonnes de denrées aux Restos du Coeur. Jusque-là, l'association se contentait de jouer le rôle de simple bailleur de fonds. En 2006, dans l'intention de s'investir davantage dans l'action humanitaire, le Karnaval a lancé son propre projet humanitaire au Burkina Faso, en partenariat avec AJS (Association Jeunesse Solide, Burkinabè) : le programme « Eau pour tous ». Ce projet a déjà abouti à la réalisation de huits points d'eau dans un village de 5 000 habitants qui en manque cruellement. A cinq reprise, un dizaine de membres du Karnaval se sont rendus sur place au mois de juillet (de 2007 à 2011) pour prendre contact avec la population locale et effectuer une campagne de sensibilisation aux risques sanitaires liés à l'eau.


    La Semaine de la Solidarité

    La Semaine de la Solidarité est l'événement phare qu'organise le Karnaval Humanitaire, semaine pendant laquelle le désormais célèbre Défilé Déguisé permet aux enfants et aux étudiants de semer ensemble des rires, des couleurs et de la joie dans les rues de Villeurbanne. C'est autour de cette journée de fête que le forum associatif, l'après-midi avec les enfants des centres aérés, la marmite, les Koncerts et la journée de jonglage prennent place sous le chapiteau dressé pour l'occasion.


    Le Karna c'est pas que ça

    Le Karnaval Humanitaire est aussi présent à maintes reprises tout au long de l’année sur le campus de l'INSA et sur l’agglomération lyonnaise :

    • Par le biais de konférences préparées avec intervenants d'horizons variés, afin de proposer aux étudiants de l’INSA et aux personnes extérieures des soirées d’information et d’échange dans la convivialité.
    • Des animations en haut de la Croix Rousse à l’occasion de la Fête des Lumières le 8 décembre.
    • Un bar sonorisé dans le cadre de la « Mission Musique de Lyon » pour la Fête de la Musique le 21 juin.
    • Des ventes de T-shirts et de kalendriers...
    • D'autre part, et de manière plus locale, nous continuons à mener les actions de sensibilisation initiées dans les écoles primaires.